IAC 2

Publié le par Lilypad

Hier était un jour de grande joie et de grand désarroi...

Grande joie car à 7h30 je reçois un texto m'annonçant qu'une de mes meilleures amies a accouché dans la nuit d'une petite fille. Etrangement je me suis sentie très heureuse pour eux alors qu'à l'annonce de sa grossesse j'avais éclaté en sanglots.

Je me suis dit "ça y est, c'est un signe prémonitoire, notre IAC le jour de son accouchement, moi avec un beau follicule tout rond du bon côté, ça ne peut que bien se passer."

Au labo pour le recueil tout se passe bien, contrairement à la dernière fois. Mes espoirs sont hauts, il devrait y avoir plein plein de zozos !!! Mais j'ai tout de même un peu peur car c'est la médecin du labo qui va faire le geste. La dernière fois avec le remplaçant de Super Gygy il n'y avait eu aucun souci, je n'avais rien senti, mais étant donné que mon col est très dévié à gauche je crains un peu.

On arrive au labo et là, douche froide au niveau des résultats. Elle nous dit que ça n'est pas très bon et qu'il faut songer aux FIVs. Je ne comprends pas, les premiers spermos de Marshmallow n'était pas fantastiques mais ils restaient dans les normes. Le mauvais résultat de la dernière fois ne serait donc pas dû à l'incident technique de recueil....

 

Les chiffres sont plus parlants :

Spermatozoides par ml : 30 millions (fevrier) / 4 millions (septembre)

Mobilité à 30 min : 70 % (fevrier) / 60 % (sept)

Après amélioration :

Mobilité : 80 % (mai) / 30 % (sept)

Nombre total de spermatozoides en trajet direct à inséminer : 2,73 millions (pour test en mai) / 1,2 million (IAC 1 en août) / 0,35 millions (sept).

 

On était sonnés.... On ne comprend pas ce qu'il se passe. Pourquoi est-ce que cela baisse tellement ? Marshmallow n'a pas été malade, il est en forme, rien n'a changé.

A l'issue du négatif d'IAC1, Super Gygy m'avait demandé si je voulais continuer avec si peu de spermatozoides à inséminer car selon lui en dessous de 5 voire 10 millions de spermatozoides, l'IAC ne sert à rien. J'imagine sa tête dans 15 jours avec 350 000 zozos..... J'avais dit que je voulais retenter en pensant que le souci avait été le recueil.

Hier j'ai donc décidé d'arrêter de me gaver d'hormones pour rien. Hier nous avons donc appris que la prochaine étape est définitivement la FIV.

 

Au niveau de l'insémination à proprement parler, effectivement elle a un peu trop cherché mon col. Résultat, j'ai pas mal saigné.... Elle m'a fait une ordonnance pour de la progestérone. Et on a assuré avec un rapport le soir. Mais je n'y crois pas le moins du monde. Mon infertilité était déjà lourde à porter mais maintenant voilà qu'on est deux à poser sérieusement problème. Et pendant ce temps, mes copines accouchent....

 

Ce matin j'ai d'ailleurs réussi à avoir mon amie au téléphone. J'ai aussi vu des photos sur facebook (bah tiens...). Ca m'a finalement fait un choc. J'étais heureuse pour eux mais triste pour nous. Bien entendu je n'ai rien laissé paraître au téléphone. Se concentrer sur elle et rien que sur elle pour ne pas penser à autre chose. Vivre son bonheur par procuration. Putain son bonheur a amplifié notre malheur. Il fallait que cette naissance coincide avec la mort de quelque chose pour nous. Comme si la nouvelle n'était pas assez triste, il fallait le contraste du bonheur pour nous faire comprendre à quel point on était dans la merde.

 

Heureusement j'ai bossé avec ma collègue cet après-midi. Préparation de cours et évaluations m'ont largement changé les idées. C'est là que je vois à quel point le boulot m'a manqué l'année passée. C'est pas tous les jours faciles mais on se lève pour autre chose que pour la PMA.

 

PS : Merci à tous pour vos messages.... Malheureusement je n'ai pas trop le temps de venir laisser des comm sur vos blogs en ce moment à cause du travail mais je vous lis et je vous suis !! Une fois le rush de la rentrée passé, je serai de retour !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

p'tibout 12/09/2010 11:16


pfffff quelle merde, ça s'est passé à peu près comme toi notre passage aux fiv. Le spermo était correct et puis le jour de la 1° IAC, une grande claque dans la gue*** parce que c'était pas
terrible. Courage. Bizz


Bellebretagne 10/09/2010 21:34


salut mistinguette!
alors, tu en es ou dans les DPO? tu te sens comment?
ca va le boulot?
punaise, on n'est plus synchro - la faute de mon ovu naturelle hyper tardive!!!
je pense fort à toi (vraiment)
méga croisage pour ma lilypad ;-)


Soft 07/09/2010 21:27


Mince !! les filles ont raison les spermo ça va ça viens; le stress agit beaucoup, je comprend qu'en venir au FIV c'est délicat mais une fois la pillule digérer tu vas te lancer et ça va allé ....
courage et bisous


notreenviedebebe 07/09/2010 16:30


Oh merde alors !! je suis vraimment triste pour vous ...
Je vous envoi moi soutient meme si je sais ....
Bisous


lilypop 07/09/2010 15:26


Je suis désolée pour la mauvaise nouvelle. Mais il parait que les FIV marchent bien quand l'infertilité est masculine. Bon courage. Bise